www.solidarites.org

Ituri, R.D.Congo : une tuerie qui me fait perdre mes mots

Publié le vendredi 11 février 2022

Le 1er février dernier, un groupe armé a massacré plus d’une cinquantaine de civils dans un camp de déplacés, dans la province de l’Ituri, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC). Une attaque innommable sur laquelle revient Justine Muzik, responsable géographique pour l’ONG SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

Les territoires de l’Ituri, en République démocratique du Congo (RDC), sont particulièrement touchés par des violences qui n’épargnent pas les sites de déplacés abritant des milliers de villageois chassés de chez eux par de précédentes attaques. Si nous devions faire le compte des actes de cruauté envers les civils dans cette zone, nous pourrions dire qu’environ 150 civils ont été tués depuis le mois de novembre 2021. Depuis plus de vingt ans, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient auprès de ces personnes et nous continuerons tant qu’il y aura des besoins.

L’Ituri et la province voisine du Nord-Kivu sont placées depuis mai 2021 sous état de siège. Une mesure exceptionnelle qui donne les pleins pouvoirs à l’armée et à la police dans la lutte contre les groupes armés. La population vit aux rythmes des déplacements et des massacres, une situation indescriptible.

Cela fait plus de 15 ans qu’à travers mon travail, je suis témoin d’exactions comme celles-ci, dans de nombreuses zones du monde, mais ces situations me révoltent toujours autant. Dénoncer et condamner me semblent bien peu de choses mais c’est ce que je sais faire et ce que je dois faire.

Les premiers rapports de cette attaque du 1er février 2022 indiquent que 53 civils ont été tués et 40 autres blessés dont une dizaine très gravement. Selon les témoins sur place, des enfants font partis des victimes. Les assaillants ont utilisé des armes à feu et des machettes pour attaquer les occupants d’un camp de déplacés, ce qui induit des personnes en situation d’extrême vulnérabilité. Les blessés ont été emmenés dans un établissement de santé pour y être soignés, les survivants ont fui de nouveau. Une tuerie qui me fait perdre mes mots…

Nous, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, continuerons à intervenir au plus proche de la population. Nous poursuivrons notre mission de témoignage et continuerons à nous indigner que de tels massacres puissent avoir lieu sur des populations innocentes.

République démocratique du Congo

Contexte et action
  • 95 millions d'habitants
  • 73% de la population sous le seuil international de pauvreté
  • 175ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 1 232 864 personnes bénéficiaires