www.solidarites.org

Beyrouth : « Toute une vie bouleversée en quelques secondes »

Publié le vendredi 20 novembre 2020

[L’INSTANTANÉ]

Le 4 août dernier, deux puissantes explosions ont ravagé le port et plusieurs quartiers de la capitale libanaise, causant la mort de centaines de personnes et provoquant d’immenses dégâts matériels.

Le choc subi par les habitants de Beyrouth est considérable, c’est pourquoi les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se sont rendues sur place après la catastrophe, pour venir en aide aux habitants sinistrés. Nos équipes ont ainsi fourni à des milliers d’habitants des kits abris contenant des bâches, des boîtes à outils et des planches, leur permettant de couvrir leurs fenêtres et leurs portes ayant été soufflées par l’explosion, en attendant de pouvoir réhabiliter et reconstruire leurs logements. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL leur apporte aussi un soutien financier, permettant aux sinistrés de subvenir à leurs besoins de base, en termes d’eau, de nourriture et d’accès aux soins.

Quelques jours après le drame, Chloé Demoulin, responsable des relations presse chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, s’est rendue à Beyrouth pour suivre nos équipes dans la distribution de ces kits, et recueillir les témoignages des habitants de la ville encore sous le choc. Dans le quartier de Gemmayzé, un des plus touchés par l’explosion, Chloé a rencontré Khoder et a pu visiter son appartement, soufflé par la catastrophe.

  • 5,5 millions d'habitants
  • 28,6% de taux de pauvreté
  • 72ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 75 000 personnes secourues

« J’ai pris cette photo à Beyrouth deux semaines après la double explosion qui a soufflé une partie de la ville. Nous sommes dans le quartier de Gemmayzé, dans un appartement où rien n’a été déblayé depuis la catastrophe.

Ce qui frappe dans cette photo, c’est que le temps semble s’être subitement arrêté. C’est toute une vie qui a été bouleversée en quelques secondes.

Le locataire, Khoder, m’a raconté qu’il était du côté des chambres avec ses deux enfants et que sa femme préparait à manger quand l’explosion a eu lieu. Si la catastrophe s’était produite quelques minutes plus tard, ils auraient peut-être été attablés là, tous les quatre.

Ce qui est frappant aussi, c’est que cet intérieur urbain est assez différent de la plupart des terrains d’urgence, comme les camps de réfugiés où SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a l’habitude d’intervenir. Pourtant, les dégâts et le choc subi par les habitants sont considérables. C’est pourquoi nos équipes se mobilisent pour leur venir en aide. »

VENEZ EN AIDE AUx habitants de beyrouth, SOUTENEZ NOS ACTIONS

> JE FAIS UN DON