www.solidarites.org

Au Mali, une réponse en eau et nutrition pour les plus vulnérables

Publié le vendredi 26 mars 2021

Article extrait de notre Baromètre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène 2021

Par la mission Mali de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

Depuis décembre 2020, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL contribuent à lutter contre la malnutrition dans les régions du nord et du centre du Mali, en renforçant l’accès à l’eau et à l’assainissement dans des centres de santé et en sensibilisant les familles aux pratiques de détection.

Depuis 2012, le Mali est confronté à de multiples tensions sécuritaire, conflits intercommunautaires et catastrophes naturelles. Ces chocs récurrents ont provoqué des déplacements massifs de population, augmentant la pression sur les ressources et les infrastructures déjà limitées.

L’accès insuffisant aux services de bases et notamment à l’eau potable, tant en qualité qu’en quantité, aggrave l’exposition des populations vulnérables aux maladies d’origine hydrique et ainsi à la malnutrition.

En février 2020, les taux d’insécurité alimentaire dépassaient largement 20% dans les régions accueillant un grand nombre de déplacés, comme Mopti (23,3%), Kidal (24,6%) ou encore Gao (38,4%), contre 16% à l’échelle nationale.

Face à cette urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a donc mis en œuvre une réponse intégrée EAH et nutrition dans les régions du nord et du centre du Mali. Depuis fin 2020, nos équipes interviennent pour renforcer l’accès à l’eau et à l’assainissement dans plusieurs centres de santé, en distribuant des kits d’hygiène, des systèmes de lavage de mains et des savons aux parents des enfants malnutris. Elles sensibilisent et forment également les femmes à la détection de la malnutrition aiguë afin d’améliorer la prise en charge précoce de leur(s) enfant(s).

 

Hawa Mouché, 30 ans, mère de 4 enfants, habitante du village d’Echell dans le Nord du Mali

  • 20,9 millions d'habitants
  • 42,7% de taux de pauvreté
  • 184ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 55 728 personnes secourues

“Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL nous ont formées au dépistage de la malnutrition pour nos enfants. L’âge des enfants que nous dépistons varie de 6 à 59 mois. Ils nous ont montré quels étaient les signes de malnutrition chez l’enfant. Ils nous ont aussi expliqué comment mesurer leur périmètre brachial. Ils nous ont appris qu’un enfant qui se trouve dans le vert est en bonne santé, celui qui se trouve dans le jaune, la maladie a commencé à se déclencher et celui qui se trouve dans le rouge est malade, qu’il faut l’amener immédiatement au  centre de santé communautaire.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL nous a aussi montré comment dépister les enfants qui ont des œdèmes : on serre les deux pieds contre nous et on compte jusqu’à trois et si l’enfant est atteint de malnutrition, il y a une empreinte sur la peau. Depuis que nous avons réalisé cette formation, l’état de nos enfants s’est amélioré, alors qu’avant la formation ils tombaient souvent malade.”