RCA- Coordinateur Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence (H/F)- Paoua

  • Référence : SRH03589
  • Domaine de compétence : Sécurité Alimentaire
  • Poste : Missions à l'etranger
  • Statut : Salarié
  • Pays : République Centrafrique
  • Type de contrat : Salarié - CDD

Que faisons nous ...

Date de prise de fonction souhaitée : ASAP
Durée de la mission : 3 mois renouvelables
Localisation : Paoua

En 2019, Solidarités International intervient intervenu dans les sous-préfectures de Kaga-Bandoro et Paoua avec des projets de relance agricole et économique, d'appui à la construction/reconstruction d'abris, et d'amélioration de l'accès à l'eau potable. Solidarités International est également un partenaire depuis 2014 du Mécanisme de Réponse Rapide, un projet piloté par UNICEF qui permet une réponse rapide et multisectorielle (NFI, Abri et EHA) à des chocs (conflit ou catastrophe naturelle), et notamment aux déplacements de population.

La mission dispose d’un budget annuel prévisionnel pour 2019 d’environ 4M d’Euros, et est composée à l’heure actuelle de 17 expatriés et 72 personnels nationaux. 

 

 

 

Descriptif du poste

Le/la responsable programme SAME est le garant de la bonne exécution et de la qualité du/des programme(s) de SAME mis en œuvre, et le cas échéant, propose des ajustements ou des développements pour en garantir la pertinence.

En tant que tel, il/elle :

- Est en charge de la mise en œuvre et du suivi des activités et budget définies dans le projet

- Est en charge du suivi des indicateurs et du reporting interne et externe

- Est en charge de la supervision directe des équipes opérationnelles affectées à son programme

- Est responsable de la coordination avec les équipes logistiques, administratives et RH

 

  • Enjeux et défis spécifiques

La mise en œuvre de la deuxième et de la troisième phase de ce projet s’inscrit dans la continuité de la phase précédente. Afin de permettre à SI de s’inscrire dans la durée, la qualité du projet, la qualité de sa mise en œuvre (notamment à travers une approche communautaire réellement inclusive) seront des éléments clefs. Le défi sera, pour le nouveau RP de pouvoir s’inscrire dans cette dynamique communautaire avec une équipe nationale déjà en place et suffisamment expérimentée dans cette zone. Le RP devra, pour assurer la qualité de la mise en œuvre, le professionnalisme des équipes, le respect du principe d’impartialité dans la mise en œuvre, s’investir du temps sur le terrain, dans l’appui et la supervision de ses équipes.

  • Priorités pour les 2 premiers mois

 

- Mise en œuvre : le RP devra assurer la finalisation des activités de la phase 2 et lancer les activités de la phase 3 du projet dans les plus brefs délais, et strictement respecter le calendrier de mise. Le/la RP est responsable du pilotage opérationnel et budgétaire du projet, avec le support du Coordinateur Programmes E et du Coordinateur Terrain. Il/elle devra accompagner et superviser les équipes dans la mise en œuvre des activités dans un souci de transparence et de redevabilité vis-à-vis des populations affectées.

 

- Suivi du projet : Le/la RP devra mettre en place un planning de suivi du projet précisant les échéances et techniques d’enquêtes de suivi nécessaires pour répondre aux indicateurs bailleurs et évaluer l’impact du projet. Le RP est responsable du reporting interne et externe du projet. Il/elle devra réaliser des visites terrain régulières pour superviser l’avancement et la qualité de mise en œuvre par les équipes.

 

-Capitalisation du projet : Le/la RP SAME devra s’assurer qu’une petite capitalisation des activités du projet est faite. Pour cela il devra proposer et faire valider par le Coordinateur Programmes, des fiches de collecte des données relatives à la capitalisation des activités novatrices réalisées par SI dans cette zone, notamment la distribution de petits ruminants, l’utilisation des bios pesticides fabriqués avec de produits locaux et moins coûteux et très efficaces, etc.

 

Votre profil

  • Compétences spécifiques requises

Diplôme universitaire de niveau minimum BAC + 4 dans l’un des domaines suivants : développement rural/ agronomie/ agroéconomie, sciences politiques/sociales, master humanitaire

Expérience minimum de 2 ans à des postes similaires à un niveau de Responsable Programme

Expérience préalable en gestion de programmes de développement rural/ressources naturelles

Expérience préalable en management d’équipes

Expérience préalable en mise en œuvre de projet en consortium appréciée

Au moins une expérience de mission avec contexte sécuritaire difficile

 

Compétences et connaissances techniques :

Maitrise des outils de suivi de projet, y compris les outils de pilotage budgétaire ;

Maitrise des procédures bailleurs en termes de reporting ;

Bonnes capacités rédactionnelles (français indispensable) ;

Qualités managériales, et en particulier en renforcement de capacités ;

Goût pour le travail en équipe ;

Capacités d’anticipation et de prise de décision ;

Compétences en matière d’organisation et de priorisation ;

Grosse capacité de travail et résistance au stress ;

 

Langues

Français courant ; La connaissance de l’anglais est un atout.

Si vous offrira les conditions suivantes

Poste salarié : à partir de 1 960 euros brut par mois, selon expérience ( Salaire de base : 1 800 euros brut  +  10% de prime de congés payés versés mensuellement) et Per Diem mensuel de  320 000  Francs CFA (Trois cent vingt mille francs CFA).
SI prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

 

Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois avec une allocation de 850 USD.

Nous venons de modifier cette politique : sur la base d’une mission de 1 an, breaks de 7 jours ouvrés à 3 , 6 et 9 mois de mission (avec une participation de 850 USD versée par Solidarités).
A ces temps de break, il faut ajouter l’octroi d’1 jour de repos supplémentaire par mois travaillé> soit 12 jours en + pour un contrat d’1 an.

 

 [Conditions de vie :]

 

Depuis le début de la crise dans la zone, en Décembre 2017, Paoua est restée épargnée par les violences, mais aussi par la criminalité. Plusieurs ONGI sont présentes à Paoua, ainsi que les agences des Nations Unies. Du fait de la présence de nombreuses ONGI et Agences UN, il est possible d’avoir une vie sociale relativement développée mais cependant il faut prévoir des occupations personnelles et accepter un certain isolement

 

La base vie – bureau a été ouverte en Mai 2018 la base possède 4 chambres et une salle de bain, d’un salon /salle à manger de détente avec TV (canal +) l’électricité fonctionne 24h/24h (système d’inverteur la nuit) un VSAT permet une bonne connexion pour le travail. Les chambres sont équipées selon les standards minimum (grand lit, moustiquaire, ventilateur, tables, chaises, étagères)

Comment postuler

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées. 

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

 

 

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International (www.solidarites.org)!

Retour