Stock d’urgence : destination Dubaï

Publié lemercredi 23 mars 2016

27 palettes, 26m3, 3,5 tonnes de matériel, tels sont les chiffres qui résument le stock d’urgence mis en place à ce stade par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. Pré-positionné à Dubaï et à Clichy, il a pour but de garantir la réactivité de notre réponse après un conflit, une catastrophe naturelle ou une épidémie.

stock ONG

Comment répondre au mieux et au plus vite à une crise humanitaire ?  »Il faut une équipe, mais aussi du matériel », répond sans sourciller Marie Houel, Responsable de l’Approvisionnement chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, qui a eu la lourde tâche de constituer le stock d’urgence de l’association. Un stock qui permettra à nos équipes de partir au plus vite sur une crise avec, dans ses bagages, le matériel nécessaire pour apporter de l’eau potable, des abris et des biens de première nécessité aux victimes dans les premières heures qui suivent une catastrophe.  »Le tremblement de terre au Népal en 2015 a été, au-delà d’une réponse d’urgence pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, l’occasion pour l’association d’améliorer la rapidité et la capacité de son déploiement sur les crises, explique-t-elle. Nous avions déjà une capacité de stockage importante au siège social de l’ONG humanitaire à Clichy, en région parisienne, mais, de par sa situation géographique, elle ne nous permet pas d’acheminer le matériel aussi rapidement que nous le souhaitons. Nous avons donc décidé de stocker une partie de ce matériel à Dubaï, afin de se rapprocher d’une potentielle crise et de réduire les coûts de transport ».

Un défi logistique

La position stratégique et les capacités logistiques de Dubaï en font l’emplacement idéal pour pré-positionner du matériel.  »Nous avons un partenariat avec l’UNHRD (Humanitarian Response Depot, Nations Unies) depuis 2012, qui met à notre disposition à Dubaï un espace de stockage gratuit, poursuit Marie Houel. Etre à Dubaï nous permet d’envoyer en Afrique et en Asie du matériel en quelques heures ; les victimes d’une crise pourront bénéficier de l’aide encore plus rapidement. »

Ce matériel est envoyé à Dubaï par voie maritime, grâce à notre partenariat avec l’ONG logistique Bioport et Handicap International, qui a un accord avec un transporteur.  »Au total, détaille Marie Houel, nous avons envoyé de Clichy 27 palettes de matériel, soit 26 m3, pesant 3,5 tonnes, pour une valeur de 37 000 €. Cela sera complété par du matériel acheminé depuis l’Inde, pour une valeur totale de 65 000 €. »  »Les possibilités de mutualiser le transport de matériel avec d’autres ONG intervenant sur les mêmes crises permet de partager les coûts et de rendre une réponse plus efficace, » complète Fabrice Perrot, Responsable Logistique.

stock ONG

Quelle composition du stock ?

 »A Dubaï, nous acheminons essentiellement notre matériel ‘eau’, c’est-à-dire des réservoirs souples, des pompes, des tuyaux… détaille Fabrice Perrot. Ce sera notre principal stock avec 80% de notre matériel dédié à l’eau, mais aussi 50% de notre matériel de réponse en abris (bâches, cordes, etc.) et en hygiène (savon, seaux, etc.). A Clichy, nous conservons les 20% restants du matériel ‘eau’ et les 50% restants de notre matériel en termes d’abris et d’hygiène. C’est le stock de Clichy qui serait envoyé en premier sur une crise, afin qu’il fasse le voyage avec notre équipe de réponse d’urgence. Le stock de Dubaï quant à lui sera déployé dans les heures qui suivent le diagnostic des besoins réalisé par l’équipe d’urgence. »

Soutenez les efforts de nos équipes

JE FAIS UN DON 

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.