7ème Forum Mondial de l’Eau : bilan et perspectives

Publié le jeudi 23 avril 2015

<![CDATA[

Alain Boinet, fondateur de Solidarités International, et Jean-Marc Leblanc, référent Eau, hygiène et assainissement au siège, témoignent à leur retour du 7e Forum Mondial de l’Eau qui s’est tenu en Corée du 12 au 17 avril où  ils représentaient l’association.

Ce 7e Forum Mondial de l’Eau (FME) qui s’est tenu en Corée était  le quatrième auquel Solidarités International participait. Quelques chiffres donnent une idée de sa dimension. Durant 5 jours,  il a réuni 30.000 participants issus de 168 pays avec 9 chefs d’Etat, 80 ministres, 100 délégations ministérielles, 80 parlementaires, une centaine d’élus locaux et régionaux.
Ajoutons que beaucoup de jeunes étaient présents ainsi que les principaux acteurs de l’eau et l’assainissement,  dans leur grande diversité, depuis les entreprises jusqu’aux ONG humanitaires et de développement.

Porter une voix humanitaire

Pour Solidarités International, l’intérêt de ce Forum réside dans le fait qu’il constitue la seule rencontre mondiale réunissant tous les 3 ans les acteurs de l’eau qui le souhaitent. Et, d’autre part, qu’il nous permet  de porter une voix humanitaire auprès de tous les acteurs de l’eau avec  nos analyses, nos critiques, nos propositions et que le Forum génère ou renforce des partenariats d’action en situation d’urgence comme de reconstruction.

L’efficacité du partenariat multi-acteurs

C’est ainsi que nous avons présenté  une Session sur le processus de sortie de crise qui va de l’urgence à la reconstruction en perspective d’une reprise du  développement,  avec divers partenaires (ONG, Commission Européenne, entreprises, …).
De même, nous avons présenté avec nos partenaires un side event sur l’Espace France,  géré par le Partenariat Français pour l’Eau dont nous sommes membres et qui regroupe 120 acteurs de l’eau. Jean-Marc Leblanc, a souligné « l’efficacité des partenariats multi-acteurs qui nous ont permis une réponse rapide et dans la durée, lors du cyclone Haiyan aux Philippines en novembre 2013, avec pas moins de 25 partenaires qui ont participé à notre action humanitaire« .

side event alaim JMUne déclaration ministérielle trop faible en faveur des urgences humanitaires

Si la déclaration ministérielle, qui a été faîte lors de ce Forum, contient beaucoup de points positifs (priorité eau dans les prochains Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies, prévention des catastrophes, place de l’eau dans le changement climatique,…), cette déclaration a malheureusement oubliée de citer  les situations de conflit et leurs victimes qui vont en augmentant dans le monde. Nous avons donc publié un communiqué commun avec Action Contre la Faim et le Secours Islamique France sur cet oubli regrettable.

Un objectif Eau nécessaire dans les Objectifs de Développement Durables

Pour Alain Boinet, « l’intérêt majeur de ce Forum a consisté à souligner l’importance de l’action humanitaire en matière d’eau et d’assainissement dans les situations de crise, de valoriser la réponse multi acteurs, de souligner la nécessité  d’un objectif eau-assainissement  dans les nouveaux Objectifs de Développement Durable 2015-2030, enfin de rappeler l’importance majeure de l’eau dans le changement climatique« . A cette occasion, Solidarités International a largement diffusé son premier « Baromètre de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement ».