MALI Les bateaux de l'urgence

ACCES. Dans un pays coupé en deux, SOLIDARITES INTERNATIONAL apporte eau potable et aide alimentaire directement à celles et ceux dont la vie est menacée, grâce à des pinasses, via le fleuve Niger.

‘’Descendre le fleuve Niger pour faire remonter les besoins humanitaires aux ONG présentes et y répondre nous-mêmes dans la zone de Diré, près de Tambouctou.’’ Voilà comment, les équipes de SOLIDARITES INTERNATIONAL interviennent au cœur du Nord du Mali, aux mains de différents groupes rebelles.
‘’La voie fluviale est la plus facile et la plus sûre, indique Fabien Cassan, responsable de nos programmes au Sahel. Elle nous permet de couvrir un ensemble de 54 communes qui concentrent, de Mopti à la frontière avec le Niger, quelque 500 000 habitants confrontés à de multiples  problématiques humanitaires : crise alimentaire avec des taux de malnutrition au-dessus du seuil d’urgence, arrivée de déplacés et présence endémique de choléra.’’
Acheminée par pinasses, sorte de longues barques pouvant transporter plusieurs dizaines de tonnes de fret, l’aide du Programme Alimentaire Mondial est distribuée par nos équipes sur 11 sites situés près de Diré. De quoi nourrir 30 000 personnes en attendant la fin des récoltes en janvier. Il s’agira alors de fournir une aide plus spécifique : entre bons alimentaires, outils agricoles et piscicoles, semences et petits ruminants d’élevage.
Trois pinasses de notre flotte, équipées de systèmes de traitement de l’eau mobiles, sont quant à elles en charge d’effectuer des diagnostics très précis sur l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement. Etat des infrastructures (puits, centres de santé), analyse bactériologique, géolocalisation des points vulnérables, enquête auprès des ménages…  Les résultats obtenus -très précieux dans cette zone difficilement accessible- sont ensuite communiqués à la communauté humanitaire.
‘’En cas de flambée de choléra, précise Franck Abeille, notre chef de mission sur place, nos équipes, épaulées par un formateur de la fondation Veolia Environnement, montent en urgence leurs stations de traitement et réservoirs qu’elles alimentent durant trois semaines avec l’eau du fleuve. Pendant ce temps, elles réhabilitent les points d’eau, distribuent des kits hygiène contenant pastilles de chlore, savon et récipients, et sensibilisent les communautés aux façons de se prémunir face aux risques de maladies hydriques. Elles vont également équiper 30 communes d’electrochlorateurs, des machines financées par l’UNICEF qui permettent de fabriquer du chlore pour potabiliser l’eau.’’ RD

AIDER
Avec 176 €, vous permettez à un village d’être approvisionné en eau potable par notre équipe mobile, pendant une journée.
Soit 44 € après déduction fiscale.

FaLang translation system by Faboba

Newsletter

encart-newsletter

RECEVEZ L'ACTUALITE DE NOS MISSIONS :

bouton-abonnement3

Soutenir nos actions

 P1210672

Avec 176 €, vous permettez à un village d'être approvisionné en eau potable par notre équipe mobile, pendant une journée.

Je fais un don

  • Flus RSS
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • Dailymotion
  • Goodness TV

En toute transparence

92,7 %
de nos ressources
affectées aux
populations
démunies
En savoir plus

Abonnez-vous à la NEWSLETTER


bouton-abonnement2

Solidarités International
89, RUE DE PARIS
92110 CLICHY LA GARENNE
FRANCE
Tél : + 33 (0)1 76 21 86 00
Fax : + 33 (0)1 76 21 86 99
> CONTACTEZ-NOUS