Combattre les maladies hydriques

Donner un accès digne et vital à l'eau, à l'hygiène et à l'assainissement

A la suite d’une catastrophe naturelle, d’un déplacement de populations ou d’un conflit, le manque d’eau potable et les conditions sanitaires précaires, parfois aggravés par la surpopulation, génèrent des risques importants pour la santé et pour la survie des sinistrés. Engagée auprès des populations les plus vulnérables aux maladies liées à une eau non potable et à un environnement insalubre, SOLIDARITES INTERNATIONAL lutte contre les maladies liées à l’eau qui tuent chaque année plus de 2,6 millions de personnes.

Donner accès à l'eau potable

2,5%
de l’eau sur terre
est douce

2,6
millions de personnes
meurent de maladies
liées à l’eau

50%
de la planète boit
de l’eau non potable

4,4
milliards de personnes
soumises au stress
hydrique en 2025

’Grâce à l’eau que je vais chercher tous les matins au puits construit par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, ma maman peut cuisinier et nous pouvons boire tous les jours de l’eau potable. Parce que l’eau, c’est la vie.
Charlène 8 ans – République Centrafricaine

Lors d’une crise humanitaire, le besoin d’eau potable se fait sentir dès les premières heures. Parce qu’il est très difficile de mobiliser de grandes quantités d’eau potable pour des milliers des personnes dans les endroits très reculés et les plus dangereux du monde, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL utilise des technologies variées et adaptées à chaque contexte.

Le water trucking est souvent la première solution d’approvisionnement en eau potable. Elle consiste à transporter de l’eau par véhicules citernes (camions, bateaux), depuis une source jusqu’à un site de distribution. Désinfectée par chloration pendant le transport, l’eau est ensuite délivrée depuis un point de stockage connecté à des robinets de distribution pour la population.

Le système de traitement des eaux de surface (ou SWaT pour Surface Water Treatment) est composé d’une ou plusieurs pompes qui prélèvent l’eau de surface : d’une rivière, d’un lac ou d’un étang. Elle est ensuite traitée par coagulation, floculation et chloration, avant d’être distribuée.

La construction et la réhabilitation de puits et de forages représentent une solution plus durable, de même que la création de réseaux d’eau, envisagée quand il faut desservir un grand nombre de personnes.

Si la centralisation du traitement d’eau n’est pas efficace ou appropriée, les familles qui sont dans le besoin se voient distribuer des filtres individuels (en céramique, par ultrafiltration, par charbon activé) ou des produits de désinfection (produits chlorés).

Donner accès à l'assainissement


personnes sur 3
dans le monde
n’a pas de toilettes

272
millions de journées d’écoles sont manquées du fait du manque de toilettes

946
millions de personnes défèquent à l’air libre

1,8
milliards de personnes boivent de l’eau contaminée par des matières fécales

Les associations non médicales impliquées dans l’accès en urgence à l’hygiène et à l’assainissement peuvent jouer aux cotés des ONG médicales un rôle pivot dans la lutte contre les maladies liées à l’eau.
Dr Guillaume Le Loup, docteur en sciences et diplômé de Sciences Po Paris.

Pour combattre les maladies hydriques, les services d’assainissement sont tout aussi importants et urgents que l’accès à l’eau potable et à l’hygiène.
Dès les premiers jours de crise, il peut être nécessaire de ramasser les excrétas laissés à l’air libre par la population affectée. Dans le même temps, pendant la construction des latrines communautaires, des aires de défécation contrôlée, dans des endroits sécurisés, peuvent être mis en place.

LA GESTION DES DÉCHETS POUR ÉVITER LES ÉPIDÉMIES

Une fois les latrines construites (à fosse simple ou fosse septique, surélevées ou pas selon les conditions environnemental et culturelles), SOLIDARITÉS INTERNATIONAL organise un système de gestion et de nettoyage. En fonction de la durée de la crise, des systèmes de vidange et de traitement de boues de vidange et d’eaux usées sont planifiés et mis en place. Le traitement des excrétas peut être réalisés selon une ou plusieurs techniques en séries : réacteur anaérobie à chicanes, bassins de lagunage, bassin de sédimentation et d’épaississement, lits de séchage, compostage, réacteur anaérobie à biogaz, désinfection, etc.

L’assainissement, c’est aussi la gestion des déchets solides par enfouissement et incinération contrôlée, et parfois leur recyclage quand les conditions le permettent. C’est enfin le drainage des eaux pluviales et des points d’eau pour éviter les inondations et les eaux stagnantes.

Favoriser les conditions de l'hygiène

50%
des risques de diarrhées
sont évités
grâce au savon

15 
litres d’eau par jour et par personne = consommation moyenne en Afrique subsaharienne

1 000
enfants de -5 ans
décèdent chaque jour
de simple diarrhée

88%
des cas de diarrhée attribuables à une eau non potable, un assainissement ou une hygiène non adéquates.

’L’absence d’infrastructures sanitaires constitue l’une des causes majeures du décrochage scolaire des jeunes filles dans le monde, qui sont des millions à ne plus oser aller à l’école à l’âge de leurs premières règles.
Anne-Lise Lavaur, responsable du département Ttechnique et qualité des programmes

Construire des infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement (points d’eau, toilettes) n’est pas suffisant. Les personnes frappées par une crise ont également besoin de savoir comment utiliser les services auxquels ils ont accès, en général différents de ceux qu’ils utilisaient avant la crise. Pour garantir la qualité et la durabilité des services mis en place, il est fondamental de réglementer leur utilisation, en coordination avec la population qui doit être formée.

Il est aussi urgent de leur fournir tous les petits articles du quotidien nécessaires à leur hygiène personnelle : contenants d’eau (seaux), savons de bain et de lessive, produits d’hygiène menstruelle pour les femmes, etc.

SENSIBILISER, UNE PRIORITÉ DE L’ACTION HUMANITAIRE

Pour prévenir les épidémies, il est également indispensable d’identifier les comportements à risque hygiénique et d’éduquer les personnes à les changer en planifiant les messages et les modalités de communication adaptées à la culture locale et au contexte d’urgence. Solidarites International utilise des méthodologies expérimentées au niveau international, qui se basent sur une approche anthropologique et participative, et les adapte à la situation locale. Ces méthodologies utilisent des techniques de rencontre individuelle ou communautaire, des scènes de théâtres, des activités ludiques dans les écoles, des campagnes de promotion par images ou par poster sur site, mais aussi par des messages diffusés dans les médias.

Pour toute information vous pouvez contacter Alexandre Giraud.

Alexandre Giraud

Postes à pourvoir

20
Au siège
35
Sur le terrain
7
En stages